Parcours Diabète

Quelles ressources pour les habitants de Nogent, Bry, Le Perreux ?

Vous habitez Nogent, Bry ou Le Perreux-sur-Marne et vous êtes diabétique ou à risque de développer un diabète ? Votre proche est atteint d’un diabète et habite une de ces trois villes ? Retrouvez ici des informations et un recensement des ressources concernant la prévention, la prise en charge et l’accompagnement des patients diabétiques sur le territoire.

Image décorative illustration prise de glycémie

Prévention, suivi et accompagnement

Prévention et dépistage : le FINDRISC

Le score Findrisc est un test qui permet de déterminer le risque probable de développer un diabète de type 2 dans les 10 prochaines années.

Il a été établi par l’association finlandaise du diabète. Il est validé par la Fédération Internationale du diabète et recommandé par la HAS pour repérer les personnes à risque de développer le diabète de type 2 dans les 10 ans.

Vous aussi, faites le test FINDRISC et parlez-en à votre médecin

Les risques du diabète

Le diabète est une pathologie chronique silencieuse qui nécessite un suivi régulier pour mieux prévenir l’apparition de complications. Souvent peu symptomatiques au début, ces complications peuvent affecter différents organes (les nerfs, le cœur, les artères, les yeux, les mains, les pieds, les reins, les dents) ou fonctions du corps. L’équilibre du diabète et un suivi régulier par une équipe pluridisciplinaire permet de prévenir ces complications.

Lexique du diabète

Retrouvez ici quelques définitions pour mieux vous y retrouver dans le parcours diabète:

Les différents types de diabète

Il existe 2 principaux types de diabète, dus à des dysfonctionnements différents :

  • le diabète de type 1 : moins fréquent, qui survient le plus souvent chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte jeune. Le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline. Il est dû à la destruction des cellules du pancréas qui produisent l’insuline.
  • le diabète de type 2 : le plus fréquent, il survient souvent chez les adultes , en général après 40 ans et sa fréquence augmente avec l’âge. Il est lié à une baisse de sensibilité des cellules à l’insuline. Cela génère une demande accrue en insuline, et les cellules du pancréas en produisent davantage, jusqu’à épuisement.

En savoir plus sur les deux principaux types de diabète:

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/diabete/diabete-comprendre/definition

https://www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete

Il existe aussi un type de diabète qui apparait pendant la grossesse : le diabète gestationnel. C’est une augmentation de la glycémie qui apparaît pendant la grossesse et disparaît après l’accouchement. Il a un impact sur la santé de la mère et de l’enfant. Il concernait près de 16,4 % des femmes enceintes en 2021.

Pour en savoir plus sur le diabète gestationnel : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/diabete-gestationnel/definition-facteurs-risque-consequences

Enfin, il existe d’autres formes plus rares de diabètes, qui concernent 2% des personnes atteintes de diabète. Ils peuvent être d’origine génétique ( notamment le diabète MODY Maturity-Onset Diabetes of The Young et le diabète LADA : Latent Autoimmune Diabetes in Adults), ou bien secondaires à certaines maladies ou prises de médicaments.

Tous ces types de diabètes sont des maladies différentes mais ils sont tous caractérisés par un excès de sucre dans le sang et nécessitent une prise en charge pluridisciplinaire.

 

Acidocétose diabétique

C’est une complication grave du diabète qui consiste en une élévation de l’acidité du sang. Elle est liée à l’accumulation de substances toxiques pour l’organisme : les corps cétoniques. L’acidocétose diabétique est la conséquence d’une concentration d’insuline trop faible dans le sang. Elle peut provoquer un coma.

 

Glaucome

C’est une affection de l’oeil qui se manifeste par une hypertension de l’oeil.

 

Glycémie

La glycémie est la concentration en glucose ou «sucre» du sang. Sa moyenne normale, à jeun, varie autour d’1g/l.

 

Hémoglobine glyquée

Elle est le pourcentage d’hémoglobine ayant fixé du sucre dans le sang. C’est le reflet de la glycémie moyenne (taux de sucre dans le sang) au cours des 3 derniers mois précédant la prise de sang en laboratoire d’analyses médicales

 

Hyperglycémie

C’est une élévation anormale du taux de sucre dans le sang.

 

Hypoglycémie

C’est une baisse de la glycémie au-dessous de 0,70 g/l.

 

Macro angiopathie

C’est une atteinte des gros vaisseaux sanguins. Elle est observée après de longues périodes d’hyperglycémie.

 

Néphropathie diabétique

C’est l’atteinte des petits vaisseaux sanguins rénaux, qui conduit à une maladie chronique du rein.

 

Papillopathie diabétique 

C’est une affection rare de l’oeil qui se manifeste par un œdème papillaire uni- ou bilatéral.

 

Pied diabétique

Le syndrome du pied diabétique renvoie à toute infection, ulcération ou destruction des tissus profonds du pied associées à une neuropathie et/ou une artériopathie périphérique des membres inférieurs chez le patient atteint d’un diabète.

 

Polyurie polydipsie

La polyurie désigne une augmentation du volume urinaire. Elle est secondaire à l’élévation de la glycémie. C’est un symptôme du diabète de type 1 et peut être un symptôme du diabète de type 2.

La polydispie désigne une sensation de soif permanente et intense.

Quand les deux symptômes sont associés on parle de syndrome polyuro-polydipsique.

 

Rétinopathie diabétique

C’est l’atteinte des petits vaisseaux sanguins de la rétine provoquée par l’excès de sucre dans le sang, qui  abîme la paroi de ces vaisseaux, les rend perméables et des lésions apparaissent sur la rétine.

 

Pour plus de définitions, la Fédération des diabétiques vous propose un dictionnaire sur le diabète https://www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete/dico-du-diabete

Les complications aigües du diabète

  • L’hypoglycémie : glycémie inférieure à 0.70 g/l avec symptômes comme des sueurs, tremblements…

Il faut manger ou boire (resucrage) avec 15 g de sucre et de contrôler la glycémie 15 minutes après ou bien l’amélioration des symptômes. Si la situation s’aggrave, contactez le 15.

  • L’hyperglycémie : L’organisme va essayer de réguler l’excès de sucre, cela provoque la polyurie polydipsie avec un risque de déshydratation pouvant conduire jusqu’à des troubles de la conscience voire un coma dû à une acidocétose

Les complications chroniques du diabète

Les complications oculaires du diabète

Un diabète déséquilibré à long terme peut être responsable des complications oculaires comme :

  • la rétinopathie diabétique, complication microangiopathique,
  • la cataracte est plus fréquente que chez les sujets non diabétiques,
  • le risque de glaucome est augmenté,
  • des paralysies oculo-motrices,
  • une papillopathie diabétique …

La néphropathie diabétique

Si le rein est atteint, il y a un risque de maladie rénale chronique (néphropathie diabétique) avec à terme une insuffisance rénale et à un stade avancé le besoin d’être dialysé. De plus, si les reins ne fonctionnent plus correctement le risque de maladies cardiovasculaires augmente.

La néphropathie diabétique touche 40% des patients atteints de diabète.

Le pied diabétique

Un diabète déséquilibré peut entrainer le syndrome du pied diabétique. Les tissus du pied peuvent être progressivement détruits. Les plaies peuvent s’infecter par des micro-organismes et avoir du mal à cicatriser.

Pour prévenir l’apparition des plaies chez les patients atteints de diabète et éviter l’apparition du syndrome du pied diabétique, votre médecin traitant inspectera a minima une fois par an vos pieds pour en vérifier l’hygiène et le chaussage, rechercher une neuropathie, une artériopathie, et une déformation du pied. Un grade (entre 0 et 3) est alors établi et permet, si besoin, la prise en charge des soins de podologie pédicurie par l’assurance maladie.

Les complications cardio-vasculaires

Un diabète déséquilibré peut entrainer une macroangiopathie (troubles cardiaques, vasculaires ou artériels) car il altère aussi les gros vaisseaux sanguins (artères du cou, des jambes, du cœur… ). Parfois la douleur n’est plus ressentie normalement chez les personnes atteintes de diabète. N’hésitez pas à en parlez à votre médecin traitant pour qu’il vous oriente vers un cardiologue.

Les complications du diabète

https://www.federationdesdiabetiques.org/information/complications-diabete

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/diabete/diabete-symptomes-evolution/complications-fondamentaux#:~:text=Les%20personnes%20diab%C3%A9tiques%20trait%C3%A9es%20peuvent,les%20nerfs%20et%20les%20pieds.

Les prises en charge du diabète sur le territoire

Le diabète de type 2 à un stade précoce est suivi par votre médecin traitant, qui vous orientera vers d’autres spécialistes selon vos besoins. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Les autres types de diabètes sont suivi par un endocrinologue et d’autres spécialistes.

En dehors du médecin généraliste, voici les autres professionnels de la prise en charge de votre diabète.

L’endocrinologue / diabétologue

En lien étroit avec le médecin traitant, le diabétologue ou l’endocrinologue,  peut, le cas échéant, adapter au mieux le traitement du patient.

L’infirmière à domicile

Sur prescription médicale, l’infirmière à domicile pourra vous accompagner dans vos soins à domicile en fonction de vos besoins (contrôles des glycémies, changement de pansements, réalisation des injections d’insuline, changement des pompes à insuline des patients qui utilisent ce type de dispositifs).

L’infirmière en pratique avancée (IPA)

L’infirmière en pratique avancée participe au suivi de votre diabète, en alternance avec votre médecin. Elle peut vous conseiller, renouveler les ordonnances pour les patients stabilisés et adapter les dosages de médicaments.  Elle peut prescrire des examens complémentaires et vous orienter vers d’autres spécialistes si besoin. Elle peut aussi réaliser des actions de prévention et d’éducation thérapeutique.

La diététicienne

La diététicienne participe au rééquilibrage de votre l’alimentation. Son champ de compétences englobe à la fois la prévention santé et la prise en charge de pathologies nécessitant une amélioration de l’état nutritionnel.

L’ophtalmologue

Il est recommandé pour tous les patients diabétiques de réaliser un examen ophtalmologique complet dont un dépistage de la rétinopathie diabétique par photographies du fond d’œil au diagnostic du diabète et en moyenne une fois par an, selon les cas et en fonction des recommandations. Votre médecin vous orientera en fonction de vos résultats d’analyses.

Le chirurgien-dentiste

La Haute Autorité de Santé recommande une consultation annuelle (au minimum) chez un chirurgien-dentiste pour dépister la maladie parodontale.

Votre médecin vous orientera en fonction de vos résultats d’analyses.

Le cardiologue

Du fait du risque de complications cardio-vasculaires, un suivi avec un cardiologue peut vous être proposé. Votre médecin traitant vous orientera en fonction de vos résultats d’analyses.

Le podologue

Comme le diabète peut engendrer des complications au niveau des membres inférieurs et des pieds, un suivi avec un podologue peut aider à détecter et suivre ces complications. Votre médecin traitant vous orientera en fonction de vos résultats d’analyses.

Le néphrologue

La Haute Autorité de Santé recommande une surveillance (a minima 1 fois par an) de la fonction rénale, avec prescription d’une créatininémie avec estimation du DFG et une albuminurie. Votre médecin vous orientera en fonction de vos résultats d’analyses.

La télésurveillance

Quand le diabète est difficile à équilibrer et nécessite une introduction d’insuline, une équipe du territoire (un endocrinologue et une infirmière en pratique avancée) peut vous proposer la télésurveillance via une application. Vous pouvez reporter vos glycémies sur cette interface à laquelle l’équipe a accès. Cette dernière peut ainsi surveiller et mieux adapter les doses d’insuline.

L’hospitalisation

Certaines complications aigues nécessitent une hospitalisation. Pour les habitants de Nogent, Bry, Le Perreux-sur-Marne, l’hospitalisation des patients diabétiques peut se faire à l’hôpital privé Saint Camille qui possède un service dédié à la diabétologie, avec une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, d’une diététicienne, d’un podologue, d’une psychologue, et d’infirmières d’éducation thérapeutique. En cas d’un syndrome de pied diabétique, l’hôpital Saint Camille propose une consultation pied diabétique le vendredi matin par une équipe pluridisciplinaire (diabétologue, podologue et infirmière)

Le programme Sophia

Ce programme permet de vous accompagner au mieux à la découverte de votre diabète de type 2. La prescription et la délivrance de médicament anti diabétiques 3 fois dans l’année va déclencher de la part de l’assurance maladie un envoi de courrier à votre domicile présentant le programme Sophia avec bulletin d’inscription.

Une fois l’inscription réalisée, des journaux vous sont envoyés (ou newsletters) puis des appels téléphoniques sont réalisés au rythme moyen d’un appel tous les 3 mois, adaptable en fonction des besoins et des thématiques abordés. Les appels sont réalisés par des infirmiers conseils qui peuvent également suggérer, orienter si besoin le patient pour une prise en charge complémentaire.

Sont éligibles :
– Les patients en ALD pour diabète ou autre maladie chronique
– Patient de + de 18 ans ET moins de 80 ans
– Bénéficier d’au moins 3 prescriptions par an de médicament pour traiter le diabète
– Déclaration d’un médecin traitant

Le réseau de santé SER DIATETE IDF, anciennement REVESDIAB

Ce réseau de santé en Ile-de-France a pour objectifs :

  • d’organiser un appui aux professionnels de premier recours concernant le diabète
  • de développer l’accessibilité aux ressources et à l’information pour les patients diabétiques
  • de participer à la promotion de l’éducation thérapeutique du patient avec le pôle de ressources en ETP régional

Son site internet met à disposition des patients des ressources et donne accès aux actions du réseaux (accompagnement à distance et ETP) sur inscription et pour l’ETP sur demande d’un professionnel de santé.

La Maison Sport Santé de Bry-Villiers

La Maison Sport et Santé de Bry Villiers, propose aux personnes atteintes d’une affection de longue durée, de handicap, ou simplement l’envie de reprendre une activité physique et sur prescription médicale un bilan medico-sportif.

Ce bilan comprend une évaluation médicale, une évaluation de la condition physique (force, équilibre et souplesse) et un entretien de motivation.

Il est alors proposé au patient soit des conseils sur la pratique d’une activité physique, soit une orientation vers un club sportif adéquat ou encore un programme d’activité physique proposé par la Maison Sport Santé avec l’encadrement d’un professionnel ( APA).

Ce programme « Passerelle » dure 3 à 6 mois (40 euros max/cycles) et comprend : renforcement musculaire, entraînement à l’effort et activités sportives adaptées et ludiques (basket, handball, tennis de table, balnéothérapie…), à raison de deux séances par semaine.

La Fédération Française des Diabétiques et l’AFD 94

La Fédération Française des Diabétiques est une association de patients qui a pour missions :

  • Informer, accompagner et prévenir
  • Défendre individuellement et collectivement les patients
  • Soutenir la recherche et l’innovation

Son site internet met à disposition de nombreuses informations sur le diabète à destination des patients.

L’Association Française des Diabétiques (AFD) 94

L’AFD 94 est une association de patients, animée par des bénévoles et membre de la Fédération Française des Diabétiques. Elle a pour missions :

  • la défense des droits d’accès des diabétiques à des soins de qualité et la lutte contre les discriminations liées à leur maladie,
  • l’accompagnement de l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de diabète,
  • l’information et la prévention en matière de diabète.

01 48 89 20 05

2 avenue du Maréchal Lyautey 94100 Saint-Maur-des-Fossés

Aller au contenu principal